America Latine

Une agence faite pour vous !

 

Le Pérou est un pays fascinant, rempli d'histoire, de traditions et de paysages époustouflants. Aussi pour pouvoir profiter des immenses richesses que ce pays a à offrir, il est important de passer par un tour opérateur qui sache vous proposer un séjour touristique adapté à vos envies. C'est pourquoi Americalatine.com vous propose plusieurs types de voyages organisés. Que ce soit tel un aventurier, un explorateur ou encore juste en vous reposant et en prenant votre temps, l'agence de tourisme dispose d'un choix varié de circuits touristiques dont vous reviendrez émerveillés. Cette agence de voyage Franco-Péruvienne vous offre la possibilité de découvrir le Pérou d'une façon originale et plus authentique car c'est aux côtés de locaux que vous en apprendrez davantage l'histoire du pays. Ainsi en plus des destinations habituelles que sont le Machu Picchu, la forêt amazonienne de Puerto Maldonado ou encore les fameuses lignes de Nazca, le tour opérateur America Latine vous emmène découvrir les îles flottantes du lac Titicaca et leurs tribus ainsi que le canyon de Colca, l'une des merveilles du pays. Les guides étant tous bilingues, vous serez en mesure de communiquer avec les locaux qui vous accueilleront chez eux et grâce à qui vous pourrez passer un séjour inoubliable. Le but de l'agence de tourisme est que vous puissiez oublier que vous êtes dans un voyage organisé en vous faisant vivre des moments uniques avec des gens qui seront heureux de passer avec vous ne serait-ce qu'un instant de partage...

 

Formalités administratives

Passeport en cours de validité dont la date d’expiration est postérieure de 6 mois à la date de retour. Pas de visa nécessaire. Si vous prenez un vol qui fait escale aux USA, prévoir un passeport biométrique et remplir la demande d’autorisation électronique de voyage ESTA : htts://esta.cbp.dhs.gov/.

 

A Savoir avant de partir

  

Le visa

N'est pas requis pour les séjours inférieurs à 3 mois

 

Électricité

220v prises compatibles Europe fines (pas les grosses) et plates usa : prévoir un adaptateur

 

Banque

Il y a de nombreux distributeurs de billets, mais le retrait de plus de 120 euros n'est pas possible en une seule fois, mais possible de retirer plus d'argents en plusieurs fois.

 

Monnaie

La monnaie au Pérou est le nouveau Sol ( 1 euros= 3,70 soles). Amener des Euros, les dollars ne sont pas indispensables

Boissons

Comme pour beaucoup de destinations, il est recommandé aux touristes de ne pas consommer l'eau du robinet durant leur séjour au Pérou. Pour remplacer l'eau, il est à savoir que le lait comme le cacao sont assez rares et que le maté de coca est privilégié comme substitut au café, maté qui prémunit d'ailleurs contre le mal des montagnes, le soroche. Des tisanes à base de maca (un tubercule sucré aux vertus stimulantes), à base de plantes locales mélangées à du citron, (l'emoliente), des infusions d'herbes comme la munia ou des jus de fruits frais constituent l'essentiel des boissons non alcoolisées qu'on peut trouver au Pérou. A noter que le Pérou produit son propre soda dont les ventes dépassent celles du Coca-Cola: l'Inca Kola, de couleur jaune et au goût de malabar... Questions boissons alcoolisées, on remarquera l'apéritif local: le pisco, dont la saveur rappelle la grappa italienne. Le pisco se décline en cocktail: le pisco sour. La chicha est quant à elle une boisson andine à base de maïs, d'arachides et de fruits fermentés qui rappelle la bière, mais qui existe en version non alcoolisée: la chicha morada. Il existe aussi de nombreuses bières, légères et suaves, majoritairement des brunes et des blondes, la bière étant l'alcool le plus consommé au Pérou, et d'excellents vins blancs ou rouges, comme le Tacama par exemple.

Déplacements

La vitesse moyenne est de 80km/h sur les nationales droites, le long de la côte et 20km/h dans les Andes.  

Téléphone

Il y a du réseau "WIFI" sur le territoire Péruvien et aussi dans certains cars. Il est conseillé de télécharger quelques applications, pour pouvoir envoyer gratuitement des textos comme « Whatsapp » ou encore même pour appeler gratuitement avec l'application « Viber », il est nécessaire que votre interlocuteur aient aussi ses applications. Pour profiter de ces applications, il faut avoir une connexion Wifi.

La connexion WIFI est gratuite dans les hôtels, restaurants, cars, etc...

Machu Picchu

Située entre la forêt Amazonienne et les Andes, la citadelle du Machu Picchu apparait comme le monument le plus emblématique du Pérou et un des centres archéologiques les plus célèbres au monde. C’est l’empereur Inca Pachacutec qui serait à l’origine de la construction de la citadelle au 15ème siècle. Si certains la considèrent comme un sanctuaire religieux, d’autres affirment qu’il s’agirait d’une des résidences de l'empereur Pachacutec qui régna de 1438 à 1471. Désignée comme l’une des sept merveilles du monde en 2007, ce joyau de l’architecture Inca se situe dans le département de Cuzco à 2360 mètres d’altitude dans la vallée de l’Urubamba. Cette ancienne cité Inca aurait abrité près de 300 personnes d’un rang social élevé la dressant alors au rang de citadelle de luxe. Ce fût le professeur américain Hiram Bingham qui dévoila la cité au monde entier en 1911. Avec ses murailles, ses rampes monumentales et ses terrasses ressemblant à des escaliers, la citadelle se présente non seulement comme une construction spectaculaire mais nous invite à un voyage mystérieux à travers l’histoire des Incas. Il faut savoir que Machu Picchu signifie « montagne vieille» en Quechua. Quant à la vue la plus prestigieuse du site, elle représente la montagne Wayna Picchu qui signifie « montagne jeune ». Enfin, du fait de son importance tant historique qu’architecturale, le Machu Picchu est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983.

Ne pas oublier de mettre de l'anti-moustique, car les petites mouches noires, le nonos sont redoutables. 

Souvenirs

Poteries, habits en laine d'alpaga, tapis, bijoux en or, argent, ou autres, nappes et sets de tables, instruments de musique traditionnels sont à des prix avantageux.

 

La langue officielle

Au Pérou c'est l'espagnol, mais 40% de la population parle le quechua également reconnu comme langue officielle depuis 1975, dans la zone du las Titi-Caca le Aymara est beaucoup parlé et de nombreux dialectes en Amazonie. L'anglais est parlé uniquement dans les lieux à fort flux touristique. Il n'est pas rare de se faire mieux comprendre en français qu'en anglais.

 

La nourriture péruvienne

Est extrêmement variée et dépend de la région, certains produits n'existent pas en Europe. 

Sur les 120 climats répertoriés sur terre, le Pérou en dispose 84. Tous les légumes et fruits vendus au Pays poussent au Pérou. 

La côte est l'une des plus poissonneuse du monde (2émes au monde).

Les plats typiques

La gastronomie péruvienne est extrêmement variée et change au gré des régions ; elle utilise des produits qui n’existent pas en Europe. Le Pérou possède la deuxième côte la plus poissonneuse du monde et grâce à la multitude de ses climats, plus de 80, bénéficie de très nombreux fruits et légumes. Lima est d’ailleurs considérée comme la capitale gastronomique de l’Amérique du Sud ; cette tradition lui vient d’un héritage culinaire issu des peuples préhispaniques et coloniaux, nourri d’influences orientales et occidentales. Parmi les plats péruviens typiques, on pourra déguster : le ceviche, plat emblématique du pays, composé de poissons ou fruits de mer crus coupés en morceaux et marinés dans du jus de citron vert, avec des oignons et du piment ; l’aji de gallina, du blanc de poulet émietté dans une sauce pimentée, avec du lait, du pain, de l’ail et des oignons ; l’arroz chaufa, qui ressemble à du riz cantonais, avec du bœuf, du poulet ou des fruits de mer, servi dans les chifas ; la carapulcra, des pommes de terre séchées cuites avec du poulet ou de la viande de porc et des cacahouètes ; le cuy, du cochon d’Inde, plat recherché et très apprécié le dimanche, qui peut être selon les régions picante (avec du riz et des pommes de terre), grillé, al horno (farci et cuit au four, à Cuzco) ou bien confit ; la soupe de de chuño, une soupe de pommes de terre noires ; la chupe de camarones, une soupe aux écrevisses ; le chicharron de chancho, de la viande de porc marinée et bouillie, puis frite dans sa propre graisse, accompagnée d’oignons et de patates douces. En dessert, on pourra terminer avec un churro, long beignet fourré de chocolat ou confiture de lait, avec de la mazamorra, une crème à base de maïs violet et d'ananas, avec des tejas, fruits glacés enrobés de caramel et de chocolat à la figue, au citron ou encore à la noix. 

Géographie, Démographie, histoire ...

La superficie du Pérou est de 1 285 215 Km2.
Le Pérou comporte 3 régions distinctes : la plaine côtière (la Costa), les Andes et les terres amazoniennes (la Selva).

La population est de 27 millions d'habitants. 
45% est d'origine indienne, essentiellement des Quechuas et des Aymaras.
35% sont métissés.
15% sont criollos (descendant d'européens) et blancs.
5 % divers.
72% de la population vit en milieu urbain.


Outre Lima, la capitale avec près de 8 millions d'habitants, les autres grandes villes sont
Arequipa (1 000 000 habitants), Trujillo (400 000 habitants), Chiclayo (400 000 habitants), et Cuzco (162 000 habitants). Callao est le grand port du pays.

 

Production - Economie

Le Pérou produit du maïs (10% des terres cultivées), du riz (7%), de la canne à sucre, de la pomme de terre, des haricots, des graines de coton, du café (16e producteur mondial) et du blé. 
Il est également le 1er producteur de feuilles de coca.
Les forêts recouvrent 54% du territoire. Les Péruviens exploitent le bois de balsa et la gomme de balata, le caoutchouc et de nombreuses plantes médicinales, dont la fameuse cinchonine, qui sert à produire de la quinine.

Le Pérou est au 2e rang mondial pour la pêche, après la Chine.

Le Pérou est l'un des plus grands producteurs mondiaux d'or (6e rang mondial), d'argent (2e rang mondial), de plomb (4e rang), d'étain (5e rang), et de cuivre (8e rang). Le pétrole (1re production en valeur), le gaz naturel, le minerai de fer, le molybdène, le tungstène et l'or, sont également extraits en quantités importantes.

 

Histoire (rapide)

Des traces de présence humaine datent d'il y a plus de 20 000 ans, c'étaient des nomades vivant de chasse et cueillette. L'agriculture apparut vers 4000 avant JC. 

À partir de 1250 av. JC, plusieurs civilisations, les Chavíns, les Chimús, les Nazcas et les Tiahuanacos s'établirent dans le nord. 
L'horizon Chavín (1400 - 400 avant JC), partie Nord
Moche (100 - 700), partie Nord
Paracas puis Nazca (200 - 800), partie Sud
Tiahuanaco (200 - 600), Lac Titicaca
Wari - Tiahuanaco (600 - 800) 
Chimú (1300 - 1460), partie Nord
Pachacamac (600 - 1000) à Lima
L'Empire Inca (1230 - 1532) 

Les Incas, une tribu du lac Titi-Caca, se déplacèrent vers le nord jusqu'à la vallée de Cuzco entre 1100 et 1300. Leur expansion commença en 1458, avec Pachacutec, qui entreprit de conquérir les terres voisines.

Vers 1500, l'Empire inca s'étendait de l'océan Pacifique jusqu'aux sources du río Paraguay et du fleuve Amazone, de la région de l'actuelle Quito, en Équateur, jusqu'à la rivière Maule, au Chili.


En 1531, Francisco Pizarro débarqua au Pérou avec 183 hommes et, utilisant les divisions entre les Incas et les peuples soumis, réussit en moins de cinq ans à faire de leur empire une possession espagnole. 

En 1569, le vice-roi Francisco de Toledo, établit le système colonial, qui prévalu pendant plus de deux siècles, incluant l'intégration de la population indienne. 

En 1780, 60 000 Amérindiens, menés par José Gabriel Condorcanqui (qui prit le nom de son ancêtre, l'inca Tupac Amaru), se révoltèrent. L'insurrection fut écrasée en 1781 et Condorcanqui fut exécuté, de même que des milliers de ses camarades. 

En septembre 1820, José de San Martín, un Argentin qui avait battu les espagnols au Chili, débarqua au Pérou. En juillet 1821, il entra dans la ville de Lima, insurgée. 
Le 28 juillet 1821 l'indépendance fut proclamée et San Martín reçut le titre de protecteur, qu'il abandonna au profit de Simón Bolívar. 

Le Pérou ne connut la paix qu'en 1845, lorsque Ramón Castilla s'empara de la présidence. 
La guerre du Pacifique opposa le Pérou au Chili de 1879 à 1883, pour le contrôle de la province de Tarapaca, riche en nitrates. Le Pérou fut battu et amputé d'une partie de son territoire. 

 

Dieux et croyances Incas

 

On peut réunir toute la croyance Inca dans ce qu'on appelle la croix andine ou chacana. Elle constitue un symbole récurrent de la culture du Pérou précolombien. Sa forme est une référence à la Croix du Sud. Très utilisée dans les œuvres architecturales, la chacana n'est pas seulement un symbole géométrique : elle a une signification spirituelle car elle représente les liens étroits qui unissent le ciel et la terre. La croix andine peut être lue à plusieurs niveaux : en effet, on peut y observer les trois niveaux d'existence, ainsi que la présence d'un cercle au centre. Les trois niveaux de l'existence sont: le monde supérieur habité par les dieux supérieurs nommé Hana Pacha, le monde de notre existence quotidienne nommé Kay Pacha et Urin Pacha, le monde habité par les esprits des morts, les ancêtres et diverses divinités ayant des contacts étroits sur le plan de la Terre. Le trou dans le centre de la croix représente Viracocha, le dieu de la création. Outre Viracocha, on peut retrouver d'autres dieux Incas, qui sont des déités bienveillantes comme Inti, le Dieu Soleil, fils de Viracocha. Sa femme, Pachamama, est la "Mère de de la Terre". On peut aussi considérer sa soeur Mama Quilla comme sa femme; elle est la Déesse Lune. Enfin, on peut aussi citer Illapa qui est le Dieu de la pluie. Mama Cocha, elle, est la "Mère de la Mer" et la femme du Dieu suprême Viracocha.

 

La croix andine ou Chakana


 croix andine ou chakana 




Blogs

Pour attiser votre curiosité, n’hésitez pas à faire un tour sur le blog réalisé par l’une des participantes du premier voyage effectué du 27 avril au 12 mai 2013 : http://ccoco10.skyrock.com

Un deuxième blog a également été mis en ligne lors du voyage du 20 septembre au 5 octobre 2013 : http://perou-americalatine.skyrock.com